ET SI VOUS FAISIEZ POUSSER UNE FERME DANS LE PILAT ?

pousserferme

C’est sur la commune des Haies, au cœur du Parc naturel régional du Pilat que se trouve la ferme de La Fournachère. Depuis le XIXe siècle, c’est une ferme familiale aujourd’hui gérée par Michèle et François Chavas. Cette ferme est un élevage de brebis allaitantes pour la production de viande d’agneaux.
Soucieux de la conserver dans son intégrité, Michèle et François ont choisi de la transmettre à Christelle Bonnefoux et Jacques Raynaud. Tous deux étaient à la recherche d’une ferme ovine pour y développer leur passion de cet élevage, y pratiquer l’agriculture paysanne et biologique, la transhumance et l’accueil du public.

La ferme est installée sur un flanc des crêts du Pilat, dans un petit vallon où nichent deux étangs. Pas loin de 400 moutons sont élevés ici. De l’herbe l’été, du foin l’hiver et un peu de céréales cultivées sur les terres constituent leur nourriture. La moitié de l’élevage est vendu en coopérative, l’autre en vente directe à Ampuis (Valferme) et en AMAP.
Les époux Chavas recherchaient un associé en vue de transmettre l’exploitation. Ils ne souhaitaient pas vendre tout de suite. Puis la rencontre avec Christelle et Jacques s’est faite, et avec elle, celle de Terre de Liens. Michèle et François ont tout de suite été sensibles aux valeurs défendues par Terre de Liens et surtout à l’assurance que la ferme ne serait pas démantelée. En effet, les terres sans le bâti auraient pu être vendues, mais alors l’exploitation disparaissait et la ferme devenait un simple lieu d’habitat1.

Sans terre agricole, pas de paysans ni d’agriculture de proximité respectueuse de l’environnement et créatrice de liens. Pour Terre de Liens, l’effritement de notre richesse agricole, la perte de biodiversité et le déclin des campagnes n’ont rien d’une fatalité : l’avenir peut offrir bien d’autres perspectives aux terres et à l’agriculture paysanne. Si l’on s’en donne les moyens...
C’est pourquoi Terre de Liens se propose d’acquérir cette ferme et ainsi apporter la garantie que la ferme de la Fournachère sera conservée dans son intégrité.
Pour Christelle et Jacques, le problème du foncier est réglé : ils payeront un fermage à terre de Lien. Leur souci sera donc la bonne exploitation de la ferme et non le remboursement de l’immobilier.
La SAFER a fait une évaluation de 500 000 € pour la propriété et a négocié avec Terre de Lien. À cela il faut ajouter les frais d’acquisition et des travaux. La note totale s’élève à 750 000 €. Terre de Lien donne 25 % du montant et les repreneurs, avec l’aide de Terre de Lien, doivent trouver le reste soit 500 000  €.

Terre de liens, qui a déjà été présentée dans la Pie du Pilat, est un mouvement qui a pour ambition de préserver les terres agricoles et les fermes pour les générations à venir. Pour cela il s’appuie sur l’épargne et les dons de tous les citoyens qui permettent l’achat des terres. Ces terres deviennent alors un bien commun qui est ensuite proposé à la location à des agriculteurs pour des productions viables et vivables en agriculture biologique, respectant la qualité de l’environnement, de l’eau, les sols et la biodiversité.
La ferme de la Fournachère sera la 18e ferme Terre de liens dans la Région Rhône-Alpes.
Vous voulez donner du sens à votre argent, vous souhaitez soutenir l’installation de Christelle et Jacques, vous avez envie de renforcer l’agriculture biologique ? Aidez terre de liens à acquérir la ferme de la Fournachère.
è Terre de lien, groupe Pilat

1 200 fermes disparaissent chaque semaine en France, ne trouvant pas de repreneurs en raison de l’augmentation du prix des terrains.

lafournachere.fr/

terredeliens.org/
mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

radio d'ici

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !

monaieloc avis