CLASSÉ SANS SUITE

Au printemps 2012, la Communauté de communes du Pilat rhodanien (CCPR) avait acté la décision de destiner le terrain de ‘La Bascule’ à Saint-Pierre-de-Bœuf, dont elle est propriétaire, à l’implantation d’une centrale photovoltaïque au sol.
Ce terrain ne pouvait plus retrouver une fonction agricole et, situé à proximité de la centrale de Saint-Alban, ne peut pas accueillir du public (commerces, par exemple). La décision était donc cohérente avec les contraintes du lieu. Un opérateur privé avait répondu favorablement à l’appel d’offre.

sanssuite
Une alternative citoyenne a alors été proposée et accueillie favorablement par la CCPR. Il s’agissait d’initier localement une démarche des habitants en faveur de la maîtrise énergétique en liant production et consommation, souci très largement partagé. En effet, en quelques semaines, une cinquantaine de personnes s’étaient déclarées prêtes à participer à l’opération, aussi financièrement.

Les initiateurs du projet ont alors lancé les premières études de faisabilité en faisant appel à des partenaires régionaux : ingénierie technique, financière et juridique. Le dossier au final se montrait recevable impliquant la création d’une société par actions simplifiées, élue d’ailleurs par la Région comme projet pilote recevant à ce titre une subvention de 50 000 € (soit la moitié des frais de développement).

Au moment de signer le bail avec la SAS, le conseil communautaire a changé d’orientation et voté une résolution pour créer une zone artisanale sur le site de La Bascule, abandonnant ainsi la production d’électricité. Les adhérents de la SAS demeurant à charge des frais administratifs et bancaires engagés et leurs partenaires obligés d’internaliser leurs dépenses.

Cette tentative citoyenne a montré qu’il existe une volonté forte des habitants du canton pour se mobiliser autour des questions de l’énergie et plus largement qu’ils sont favorables à une gestion démocratique des biens communs. Reste à créer une dynamique de coopération entre les élus et leurs administrés.

Norbert Bossu, président de la SAS La Bascule Énergétique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

rapport eolienneRapport d'enquête publique
Projet de parc éolien des Ailes de Taillard
sur les communes de
Burdignes et Saint-Sauveur-en-Rue
C'est ici ! (pdf)

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !

monaieloc avis