LES GORGES DE MALLEVAL PETIT PARADIS ORNITHOLOGIQUE

monticole gdPar une belle matinée de fin mars, les poussins de grand duc sont nés, un couple de circaètes jean-le-blanc parade au-dessus du village. Cette année, un beau mâle monticole bleu (Monticola solitarius), merle bleu de couleur indigo chante à la pointe d’un rocher. C’est un oiseau magnifique, son plumage aux reflets métalliques étincelle au soleil.
C’est la première observation de cette espèce méridionale dans le département de la Loire ! Il a élu domicile dans les gorges, mais son observation est difficile car c’est un oiseau farouche. Les naturalistes de la LPO (voir encart) ne pensaient pas pouvoir un jour l’observer à cette latitude.  Il affectionne les milieux rocheux abrupts, les ravins. On le rencontre à basse altitude dans le sud de la France. Essentiellement sédentaire, sa présence chez nous est surprenante ; il s’agit probablement d’un individu erratique ayant poussé un peu loin sa quête de territoire. L’oiseau a été observé jusqu’au mois de mai et semble avoir maintenant disparu.
Son alimentation est composée d’insectes et de petits lézards. Il niche dans l’anfractuosité d’un rocher ou d’un mur. Il ressemble beaucoup à son cousin, le merle de roche (Monticola saxatilis) qui est plus commun et qui était nicheur dans les gorges de la Loire.
Les gorges de Malleval accueillent aussi une faune avec des espèces remarquables comme le lézard catalan et la coronelle girondine ainsi qu’une belle diversité de chauves-souris et d’insectes.


Lydie Dubois, bénévole à la LPO Loire.

La Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Loire est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique, dont l’objet est d’agir pour les oiseaux, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation.
www.loire.lpo.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir