Qui écrit dans le magazine ?
Les articles sont proposés par des contributeurs d’horizons divers : photographe, enseignant, charpentier, comédienne, graphiste, éleveur, collégien, membre d’association,... Leurs motivations ? « Lorsque je souhaite écrire un article, nous dit l’une des contributrices, c’est que cela me concerne. Là où mon article deviendra intéressant, c’est s’il peut toucher d’autres personnes, apporter de l’eau au moulin à d’autres initiatives ». « Moi, nous dit cet autre, je ne suis pas à l’aise à l’écrit, mais j’aime m’exprimer avec l’image ». « Le Pilat, c’est une région que j’aime, témoigne ce rédacteur. J’ai envie de mieux la connaître et de partager cette découverte ».
Enquêtes, reportages, alertes, questionnements, états d’âme... La pie du Pilat, magazine et site internet, est un lieu d’expression ouvert à tous.
L’association les4versants peut accompagner ceux qui le souhaitent à l’écriture d’un article, à la réalisation d’émission radio (en partenariat avec Radio d’ici) ou autre projet multimédia. Cela vous tente ? Ecrivez à redaction(at)lapiedupilat.fr !

Qui sélectionne les articles et photos qui sont envoyés à la Pie ?
C’est le comité de rédaction. Celui-ci est composé de bénévoles adhérents de l’association les4versants qui se réunissent à plusieurs reprises au cours des deux mois précédant la sortie du prochain numéro. Il n’est pas toujours facile de trouver un moment pour se voir, chacun doit jongler avec son emploi du temps professionnel, ses obligations familiales… et le temps file à toute allure !
Le rôle du comité de rédaction est de valider la conformité des articles avec la charte (*) puis de faire un choix parmi les contributions proposées pour une diffusion dans le magazine. Ceci en fonction de la ligne éditoriale et de la place disponible  : le nombre de pages n’étant pas extensible, certains articles sont publiés seulement sur le site internet. «On fait attention à ce que chaque point de vue puisse s’exprimer. Là encore, c’est source de débat. C’est normal. »
Un modèle est à inventer, des règles sont à formuler.

Comment est fabriqué le journal ?
Une fois que tous les articles sont prêts, ils sont relus par une correctrice et les annonces sont validées auprès des commerçants. Ensuite, l’ensemble part à la fabrication : ce sont les étapes mise en page et impression, avant que ne commence la distribution.

Qui distribue ?
Le magazine est livré trois jours avant sa sortie. C’est alors que commence la distribution sur le territoire et les villes portes : dans des «points relais» des communes et chez des bénévoles qui se chargent d’alimenter les offices de tourisme et les commerces environnants où l’accueil est toujours sympathique. Pour participer à la distribution, écrivez à association(at)lapiedupilat.fr

Comment est financé le journal ?
Le travail des bénévoles constitue sans nul doute le plus gros apport, depuis la création du  magazine jusqu’à sa distribution. Les abonnements et le soutien des particuliers sont une  ressource financière importante. Il faut aussi mentionner les annonceurs, encore trop peu nombreux, car nous n’avons pas suffisamment de temps pour les rencontrer.
Enfin, la  Région Rhône-Alpes nous aide pour l’année 2013 dans le cadre du soutien aux initiatives de démocratie participative. Le journal est aujourd’hui distribué gratuitement et nous souhaitons qu’il le reste. Locaux, administration, suivi technique, déplacements, petits matériels, interventions extérieures, impression... favoriser l’expression citoyenne a un coût. La mise en place de nos actions et la réalisation  des premiers numéros de La Pie est une période fragile en tout point de vue. Nous avons besoin aujourd’hui d’un réel soutien des collectivités locales.

* consultable sur le site www.lapiedupilat.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

radio d'ici

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !

L’association les4versants remercie les bénévoles auteurs, contributeurs et photographes sans qui les pages du magazine seraient blanches ; la graphiste et la correctrice, bénévoles également, à qui nous ne laissons pas beaucoup de temps ; tous les bénévoles qui, à pied, en vélo ou en voiture, distribuent ce magazine sur le Pilat et les villes portes ; les annonceurs du magazine qui nous font confiance ; les abonnés qui nous soutiennent dans notre démarche ; tous ceux qui nous laissent une place pour être vu : associations, offices de tourisme, mairies, bibliothèques, commerces ; Le Parc naturel Régional du Pilat; la Région Rhône-Alpes ; les lecteurs et les internautes, pour leur regard.

LIGHT PAINTING