ÉDITO DU N°20

20 240Nous sommes en 2050, la centrale de Saint Alban, en service depuis 1985, est un vaste chantier de démantèlement. Notre territoire est inondé de soleil, riche en rivières et le vent y est abondant. Il accueille donc méthaniseurs, turbines, panneaux solaires et éoliennes de dernière génération. Vos enfants, voire vos petits enfants, sont aux manettes. Nos actions passées sont désormais seules responsables des changements climatiques désastreux.
Pour y arriver, en 2015, le Pilat s’est inscrit dans un programme de Territoire à Énergie Positive (TEPOS). Les objectifs de ce programme sont de réduire les besoins d’énergie locale et de couvrir ces besoins par la mise en place de production d’énergies renouvelables. D’ici 33 ans, nous devrons, ici dans le Pilat, couvrir 70% de nos besoins énergétiques par des énergies « vertes » (20 % dans seulement 3 ans !)
Hélas, le bureau du parc ne nous montre plus le chemin : en mai dernier, il a donné un avis défavorable au projet éolien citoyen de Taillard. Par 18 voix (dont les 4 de la Région) contre 12. La décision est plus politique que rationnelle. Le débat sur le oui ou le non éolien est dépassé. Le commissaire enquêteur, lui, vient d’émettre un avis favorable à l’autorisation d’exploiter les éoliennes des Ailes de Taillard. Prochaine étape, le préfet.
C’est dans la diversité que les énergies renouvelables sont performantes. Avec aujourd’hui 6% de part dans la production énergétique, elles en sont à leur balbutiement. Des citoyens se mobilisent pour changer d’ère. Des initiatives sur ces anciennes techniques de production d’énergie, réinventées et encore à ré-inventer, voient le jour et nous font avancer vers nos objectifs. A défaut d’y contribuer nous ne pouvons que les soutenir.
Beaucoup d’énergies dans le Pilat ont contribué à ce magazine pour nous proposer leur regard sur cet enjeu et des exemples d’action.
Le soleil se reflète sur l’eau de nos rivières, les feuilles dansent sous le vent... Bon été et bonne lecture.
Le comité de rédaction

 

Commentaires   

+1 #2 DESPLANCHES Michel 07-10-2017 10:32
Non, le débat éolien est loin d' être tranché, car le problème de l' intermittence et du stockage électrique n' est pas résolu, et ne le sera pas avant longtemps. Donc le vote du PNR anticipe sur l' échec des EnR intermittentes que l' on perçoit à travers l' exemple allemand de l' "Energiewende" qui est une catastrophe pour la planète en termes d' émission de CO²... Alors il est prématuré d' enterrer le nucléaire, qui a encore un avenir, mais avec les centrales de 4ème génération, pour le futur, sans risques d' accidents ni de problèmes de déchets, puisqu' elles seront chargées de brûler ceux accumulés par les centrales actuelles. Ce n' est pas de la science fiction, ce sont des projets concrets sur lesquels travaillent les russes, les américains, les chinois... mais pas nous, qui prenons le mauvais chemin de technologies sans avenir, ce qui nous obligera demain à acheter de coûteux équipement à l' étranger. Ce n' est pas la première fois que nous prendrions le mauvais chemin sous l' influence formatée de l' Union Européenne...
Citer
0 #1 phch 12-07-2017 10:21
En fait,, sur les 18 voix contre, 12 sont celles de la Région, vu que la Région a 3 représentants et que chaque représentant a 4 voix. Nous devrons faire un rectificatif. Il n'empêche, c'est la Région qui a fait basculer le Bureau parce que ses représentants valent plus (en terme de voix) qu'un délégué communal du Parc ( la Région est le premier financeur du Parc Naturel Régional)....
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

rapport eolienneRapport d'enquête publique
Projet de parc éolien des Ailes de Taillard
sur les communes de
Burdignes et Saint-Sauveur-en-Rue
C'est ici ! (pdf)

 

 

  DU VENT SUR LES CRÊTS
Dans la problématique du changement climatique annoncé, les pouvoirs publics misent sur une part grandissante d’électricité d’origine renouvelable ... 
   UNE ÉOLIENNE PARMI LES CHÈVRES
La ferme de Christian et Patricia Garde est située sur les hauteurs de Condrieu et, si les gens s’arrêtent devant leur exploitation,...
  L'ÉOLIEN OUVERT À LA PARTICIPATION CITOYENNE
Tout commence en 2009, lorsque la communauté de communes des Monts du Pilat décide de lancer une étude pour une ZDE sur le site de la forêt de Taillard...
   LES ENJEUX DE L'ÉOLIEN À L'ÉCHELLE DES PARCS NATURELS RÉGIONAUX
Les collectivités locales sont très sollicitées car elles sont les seules à pouvoir engager un processus de classement en Zone de Développement Éolien ...

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

radio d'ici

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !

monaieloc avis

LIGHT PAINTING