Pilattitude

L’association Pilattitude a été créée en juin 2007 à l’initiative du « Forum social du Pilat ». À l’origine de l’association, on trouve un collectif de citoyens particulièrement mobilisés sur le sujet des transports :
« Nous avons réalisé un diagnostic des pratiques de déplacements sur le Pilat au moyen de questionnaires, de rencontres citoyennes. Nous souhaitions proposer un service d’aide à la mobilité en développant principalement des initiatives de covoiturage mais aussi des actions de communication concernant l’ensemble des modes de déplacement du territoire du Pilat ».

L’association se donne pour but de faire la promotion des modes de transports conciliant liberté de mouvement et respect de l’environnement. Elle souhaite également être le partenaire des institutions pour la mise en place d’une centrale de mobilité :
« Le portage associatif est un facteur clé de réussite pour cette initiative de service à la population autour d’une «centrale de mobilité». Le tandem collectivités / association d’habitants est la garantie d’une bonne intégration du projet dans le contexte local, indispensable pour répondre aux besoins des habitants ».

Sensibles à cette démarche, les élus du parc du Pilat s’engagent aux côtés de l’association Pilattitude. Ce partenariat innovant donne naissance, en février 2009, à la Maison de la mobilité, MOPI, et à un site de covoiturage, www.pilat-covoiturage.net.
La création de la Maison de la mobilité n’a pas pour autant mis un terme aux actions de Pilattitude :
« L’association participe à la vie de MOPI à travers, entre autres, sa phase opérationnelle via un réseau de personnes-relais. L’association permet de faire remonter la parole des citoyens auprès des différentes instances ayant des compétences sur le territoire, par exemple au sujet des lignes de transport en commun ».

En parallèle, Pilattitude a décidé de promouvoir les vélos à assistance électrique (VAE), elle en possède quatre qu’elle met à disposition des adhérents ainsi que des différents acteurs du territoire :
« L’objectif principal est de donner la possibilité à quiconque d’essayer un VAE lors de différentes manifestations mais aussi à partir de chez lui pendant une courte durée. C’est-à-dire essayer un VAE dans les conditions réelles ».

Dans l’année, Pilattitude anime cinq vélorutions, des balades à vélo qui sont l’occasion de se remettre en selle et de découvrir le territoire. Ces actions sont organisées en partenariat avec le Parc, l’association Sambala et Baobab et Camino.
« Nous venons également d’inaugurer un atelier vélo (juin 2013). Il se situe à Saint-Sauveur-en-Rue et est à disposition des adhérents pour leur permettre d’entretenir et de réparer leur vélo ».

Propos recueillis auprès de Robert Corvaisier,
président de Pilattitude.