PERMACULTURE ET TOURISME A LA RIVOIRE

Une maison d'hôte dans l'échange et les changements

permaculture

Nous sommes arrivés en février 2014 dans le Pilat, pour voir… pour découvrir… et nous essayer à l’aventure de la maison d’hôtes. Il était évident pour nous de proposer des produits de qualité, du jardin, du local, et des artisans en qui nous avons confiance.
Depuis 2 ans, le sud Pilat nous accueille les bras ouverts. Pour notre commerce, c’est positif et, socialement, très épanouissant.
Les personnes qui viennent loger à la Rivoire sont heureuses de sentir le cœur du monde rural battre de sa plus belle jeunesse. Riche de producteurs doués et engagés, et de personnes motivées, militantes du bien-vivre, de positivisme, ce territoire est celui où il fait bon vivre.
Fort de cet environnement, la mise en exergue du potentiel naturel, artistique et humain, s’est imposée à nous. La Rivoire est une bâtisse du XVIe siècle qui a connu de nombreux habitants, des inventeurs, des nobles et des commerçants, et bien sûr des paysans. C’est tout naturellement que la pratique de la permaculture est venue s’entremêler au tourisme, mais pas seulement. Dans cette maison, nous avons senti que l’échange dans toutes ses formes devait vivre. Ainsi, le jardin potager s’ouvre au public, la peinture et la sculpture s’exposent (festival in et off, et expositions toute l’année), les rencontres associatives (cigales, maison de la semence...) peuvent s’inviter.
Nous produisons et nous échangeons. Des légumes et des idées, des savoirs et des pratiques, la Rivoire se veut un petit creuset de bien-être, de découvertes, de transmission dans la bienveillance et l’écologie. En venant découvrir un hébergement agréable, les touristes repartent parfois avec le souvenir d’une pratique agricole.
Citons l’exemple des semences produites sur le domaine. La graine d’un légume choisi comme propice à pousser sur notre terre du Pilat est semée. Nous veillons à son bon développement, elle nous donne de bons fruits, qui donneront eux-mêmes de bonnes graines. Nous nous nourrissons de ces fruits, et nous nous nourrirons encore mieux des fruits de ces graines l’année suivante. En effet, la plante s’adaptera de plus en plus à son environnement. Elle sera de plus en plus « à l’aise », nous saurons apprécier sa qualité grandissante. Nous transmettrons ce bénéfice aux hôtes grâce aux mets que nous servons à notre table d’hôtes. Nous transmettrons cette technique à ceux qui sont curieux, nous planterons ainsi de nouvelles graines en eux !
Nos visiteurs vivent l’expérience avec bonheur, ils nous le rendent bien. Soyez les bienvenus pour partager notre optimisme.
Guillaume Gauthey et Alexandra Aubry
Chambres d’hôtes LA RIVOIRE Saint-Julien-Molin-Molette

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !

monaieloc avis