COUSIN, COUSINE

cousincousine

De la doctrine créationniste et des croyances anciennes, on est passé au début des années 1700 à l’émergence de la pensée évolutive : les êtres vivants, les espèces, se transforment au cours du temps et transmettent leurs caractères de génération en génération. Aujourd’hui, l’évolution du vivant est démontrée.
Des similitudes au niveau chimique, moléculaire, cellulaire… fondent l’idée d’une origine commune des espèces. Ainsi sommes-nous tous parents. Par exemple, l’homme est un cousin – éloigné, il est vrai – d’un pommier sauvage du Pilat. Nous avons un ancêtre commun. C’est ce que montre l’arbre phylogénétique ci-contre (très très simplifié !) :
Savoir que nous sommes parents avec les arbres, qu’ils sont aussi évolués que nous les hommes, nous met à notre juste place...
 Annick

(À lire pour en savoir plus : P.H. Gouyon et « Guide critique de l’évolution » de G. Lecointre).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir