Maraîchers bio à Saint-Sauveur-en-Rue, nous faisons partie des 430 millions de paysans dans le monde qui ont la chance d’avoir un animal à leurs côtés pour travailler la terre ; 1 milliard de paysans n’ont que leurs mains… Bon, nous faisons aussi partie des 2 % qui s’assoient dans un tracteur, pour avancer un peu plus vite, pour être un peu concurrentiels...
Notre Idylle à nous, c’est une grosse mémère de 19 ans. 900 kg de muscles qui carburent à l’herbe et au foin sans oublier quelques croûtes de pain sec que nos clients sont heureux de recycler. Elle a passé les 14 premières années de sa vie dans une ferme du pays Roannais avec un super papy qui lui a tout appris ; herser, butter, biner, arracher les patates, débarder, traîner des tombereaux, des chars… Quand le super papy est parti, c’est elle qui nous a tout appris.
Notre belle comtoise est arrivée chez nous, des petits paysans qui n’ont jamais mis les pieds dans un centre équestre, mais savent que la traction animale fait partie de leur avenir. Pour tout vous dire, il y a eu quelques ratés, avec des chevaux soit disant dressés. Mais avec Idylle nous vivons une véritable histoire d’amour… Nous avons découvert le bonheur de travailler tout en écoutant les oiseaux chanter, sans tasser le sol, sans polluer ; quelle satisfaction !
Nous sommes partis de rien, vierges de toute connaissance à propos du cheval de trait, alors que tout était si près ! Une seule génération sépare un ignorant et un sachant, Sébastien et son grand-père pour qui les bêtes de somme faisaient partie du quotidien. Quelle tristesse, une seule génération a suffit pour balayer le savoir-faire accumulé depuis plus de 6000 ans ! C’est même plus que de la tristesse ; de la colère, de la haine envers cette nouvelle agriculture qui est loin d’avoir fait ces preuves et qui pourtant a déjà tué l’ancienne.
Heureusement, il reste quelques réfractaires à la modernité ; ils ont poursuivi le travail de leurs parents, leurs grands-parents… Ces retardataires sont aujourd’hui les seules mémoires vivantes de nos traditions et nous l’espérons les visionnaires d’une agriculture d’avenir !
Julie Massardier et Sébastien Crozier
lesjardinsduranie.wordpress.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des TAP à Chuyer pour s'initier à la réalisation de film d'animation
On voit tout sur télé d'ici !

Conférence articulée : La gouvernance participative
On voit tout sur télé d'ici !