Imprimer

L'ÉCO-HAMEAU DE BURDIGNES SUR LES RAILS
Le projet d’éco-hameau de Mirosse à Burdignes est le fruit d’une longue démarche de la municipalité.

burdignesLa réflexion sur les aménagements futurs de la commune, conduite d’abord au sein du conseil municipal, est devenue publique et participative à l’occasion de l’enquête pour l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Souhaitant sanctuariser les bons terrains agricoles qui bordent le bourg à la fois pour ne pas pénaliser les exploitations et pour préserver les vues sur le village, la commune a choisi d’acquérir et rendre constructible une parcelle de bois au lieu-dit Mirosse. Située à un kilomètre du bourg, en direction de Montchal, la parcelle est proche des réseaux d’eau et d’assainissement. 

Six années d’études, de concertation, de démarches administratives, de démarche participative (soutenue par le fonds européen Leader) ont abouti à définir le cadre de l’éco-hameau, avec une traduction dans le permis d’aménager définissant l’organisation de l’espace et des principes constructifs.
Sur la parcelle de 9 329 m2 ont été réparties de part et d’autre d’une voirie centrale en fer à cheval 10 parcelles constructibles de superficie comprise entre 437 et 646 m2. Une onzième parcelle sera propriété de l’association syndicale libre (ASL) qui gérera les parties communes de l’éco-hameau. Elle est destinée à recevoir une maison commune dont le projet reste à définir par les habitants de Mirosse eux-mêmes. La partie haute de la parcelle accueillera verger et potager commun.
Chaque habitant reste libre de son projet de construction, pourvu qu’il respecte les règles d’urbanisme propres à Mirosse (orientations, hauteur, distances aux limites, stationnement, etc.) et des principes constructifs favorisant les économies d’énergie, limitant le recours aux énergies fossiles ainsi que l’énergie grise (1) de la construction.
Seront ainsi privilégiées les maisons compactes, avec des orientations principales au sud et au sud-est, avec une excellente isolation et doubles ou triples vitrages, utilisant des matériaux naturels si possible locaux (bois, pierre). La production d’eau chaude sanitaire solaire est obligatoire, avec des panneaux solaires thermiques intégrés au projet architectural. Sauf cas exceptionnel, le chauffage devra recourir à une énergie renouvelable, par exemple l’énergie solaire, la géothermie, le bois.
Les parcelles sont mises en vente par la mairie de Burdignes fin 2015-début 2016. Renseignement au 09.63.68.64.41.
Philippe Heitz
(1) L’énergie grise d’un objet est l’énergie qui a été dépensée pour l’extraction, le transport, la mise en oeuvre des matières premières, ainsi que pour la fabrication et le transport jusqu’au consommateur de cet objet.